Concerts, rencontres, soirées

Moments d'intensité et de partage

Archives


                      

Vanessa De Luze; Anne-Sophie Ollivier; Michael Kovalchuk; Pauline Boulanger; Samuel Urscheler

08 avril 2018
Vanessa De Luze, violon
Anne-Sophie Ollivier, violon
Michael Kovalchuk, alto
Pauline Boulanger, violoncelle
Samuel Urscheler, saxophone
Oeuvres de Gershwin, Urscheler, de Falla, Piazzolla, Dayot, Borodin et Schnyder
Apéritif : Le nouveau millésime

Justin Lamy; Lucas Buclin

25 mars 2018
Justin Lamy, violon
Lucas Buclin, piano
Oeuvres de Franck, Chausson, Ravel et de Falla
Apéritif : cave Imesch vins

Jean-François Haas

15 mars 2018
En partenariat avec le Lycée-Collège de la Planta
Il y a cinquante ans, dans un village, un enfant de douze ans s’attache à une petite fille de son âge, Myriam, qui est recueillie dans un orphelinat. Elle est « misée », c’est-à-dire adoptée comme servante dans une ferme. Le narrateur vit dans une famille d’ouvriers. Il s’amuse avec un énigmatique garçon de son âge, Tonio, lui aussi isolé, qui vient d’arriver dans le village. Il sympathise avec des ouvriers italiens, Angelo et Enzo, qui construisent un barrage. Mais Myriam se confie à l’enfant et lui révèle qu’elle est harcelée sexuellement par le grand-père de sa famille d’accueil. Elle disparaît…
 
Sous le regard d’un enfant qui mêle la réalité à des jeux de guerre, un crime monstrueux est commis. Que s’est-il passé ce jour lointain près de l’étang ? Quelle sauvagerie a poussé une fillette à la mort ? Pourquoi une chape de silence a-t-elle recouvert le meurtre ? Quelles fausses accusations ont brouillé les pistes ? Qui protège qui ? Dans quel but ? (Quatrième de couverture, Ed. Le Seuil)
 
Jean-François Haas est né en 1952 à Fribourg. Après une carrière comme enseignant, il se consacre pleinement à l’écriture.

Dmytro Sukhovienko

11 mars 2018
Dmytro Sukhovienko, piano
Apéritif : Cave Domaines Rouvinez

Lecture à deux voix par l'auteur Virgile Pitteloud et une comédienne Mélanie Lamon

08 mars 2018
Peut-être un visage raconte la scène-charnière où la vie de Thomas, professeur de chimie, trentenaire marié et bientôt père, bascule. Face à la disparition progressive des traits de son visage, face à sa lente mais sûre dissolution, il enjambe la glissière de sa vie et sort de son destin. A quelques jours de la naissance de leur premier enfant, une fille nommée Europe, il abandonne sa femme enceinte et disparaît sans laisser nulle adresse.           
Sur une île du bassin méditerranéen oriental, accompagné du vieux Professeur Grigorios qui l’initie au monde des bibliothèques, des manuscrits, du latin et du grec, il part à la recherche de son visage en enquêtant sur un certain Néophytos, moine orthodoxe qui aurait vécu reclus toute sa vie dans une grotte nichée dans une falaise.
A la lisière du roman et du conte, Peut-être un visage se conçoit comme un laboratoire sur la crise de l’Occident au sens large, sur ses symptômes et les mutations qu’elle génère, la crise conçue comme un carrefour, une opportunité ou un tremplin pour frayer une voie neuve, réorienter le cap.
 

Visite guidée "intérieur" du château Mercier. Thème : Visite à la lampe de poche

01 mars 2018
Visite à la lampe de poche
Emmenés par la guide, les visiteurs découvrent le château autrement à la lampe de poche dans les pièces plongées dans une semi-pénombre (quelques lampes allumées seulement).
Durée de la visite : environ 1h30.
Inscription obligatoire auprès de l'Office du Tourisme au
027 455 85 35
Tarif : CHF 15.--  par personne.
Au début du XXe siècle, Jean-Jacques et Marie Mercier-de-Molin construisent leur nouvelle résidence, une imposante bâtisse Heimatstil, sur la colline sierroise de Pradegg. Oeuvre hétéroclite, ses matérieurs rappellent le pays, ses formes s'inspirent d'anciens monuments provenant du Valais, mais aussi de la Vallée d'Aoste ou encore des Grisons.
Si l'idée d'un voyage esthétique et temporel vous séduit, la guide historienne de l'art Katia Boz Balmer vous invite à réserver une visite au Château Mercier sans plus tarder !

Anne Casularo-Kirchmeier; Andrea Coen

25 février 2018
Anne Casularo-Kirchmeier, flûte à bec
Andrea Coen, clavecin
Hommage à François Couperin et Antonio Vivaldi
(350e et 340e anniversaire de leur naissance)
Voyage entre France et Italie au début du 18e siècle.
Apéritif : Apérotrithérapie

Envie de passer la Saint-Valentin dans un endroit unique, intime et chaleureux ?

14 février 2018
Au programme :
18h30 – 19h30 : Apéritif musical avec Greg Pittet et Nicolas Fardel.
Croissant au jambon  /  Brusquetta
Assiette de viande séchée  /  Fromage-marmelade
**
Fendant - Denis Mercier / Champagne - Germanier
Jus d’orange /  Eau minérale
 
19h30 : Début du repas
Tartare de saumon et noix de Saint-Jacques sur un lit d’avocat
accompagné d’un sorbet citron
Petite Arvine – Denis Mercier
**
Raviolis aux truffes noires et sa crème de parmesan
au coulis de tomates à la menthe
Humagne Rouge – Maurice Zufferey
**
Pièce de carré de veau au citron confit
Purée de pomme de terre
Légumes de saison
Cornalin -  Robert Taramarcaz
**
Assiette de fromages
Cornalin -  Robert Taramarcaz
**
Poire au vin rouge et sa glace à la cannelle
Malvoisie – Maurice Zufferey
 
Logement en chambre double dans une des magnifiques chambres du Château Mercier. Petit déjeuner servi le 15 février de 06h00 à 10h30. Départ du Château à 11h00 au plus tard.
 
Prix CHF 250.--  par personne comprenant l’apéritif musical, le repas, les boissons et le logement.
 
Variante : sans logement selon disponibilité.
                      

La Fondation du Chateau Mercier est partenaire de: